ancre2

FAQ Eau Potable et TERMINOLOGIE AEP
(V3)
La Foire Aux Questions explique un certain nombre de termes, et donne des réponses à des questions posées dans les moteurs de recherche.
Ces réponses brèves devront très souvent être complétées par la lecture des articles parus dans lokistagnepas et dans bricolsec et dans les sites spécialisés. Une réponse courte est nécessairement dépouillée des détails et cela peut nuire.
Ne manquez donc pas de suivre les liens, s'il y en a un pour le sujet concerné.
Malgré le soin apporté, je ne suis pas à l'abri d'une erreur. Si vous en rencontrez, ne manquez pas de le signaler par un commentaire, ce sera utile pour tous.

 

Index

 

Retours : lokistagnepas ou bricolsec ou Faire un commentaire

 

 

Acier Galvanisé
Agglos coffrants
Amiante / fibro-ciment
Assainissement
Ballon
BI
Calcaire dans l'eau chaude
Calcaire dans l'eau froide
Capteur compteur
Chauffe eau coule
Chasse D'eau
Chlore
Citerne eau de pluie matériaux et volumes
Clapet (anti-retour)
Clé de barrage
Comment le distributeur sait qu'il y a une fuite
Compteur d'eau, types, diamètres
Compteur ne tourne plus du tout
Compteur tourne en permanence
Compteur responsabilité gel
Contrats Assurances fuites
Contrats entretien PI ou BI
Coup de bélier
Courbe d'usure compteur
Couverture
Débit
Définition des diamètres acier et galvanisé
Définition des diamètres FONTE
Définition des diamètres Plastique PEHD et PVC
Détartrage chauffe-eau
Dézinsifiable
Diamètre et nature tuyau de raccordement privé
Diamètre et nature tuyau de raccordement public
Disconnecteur principe, schéma branchement
DN
Douille de Purge
DPD
Droit de pénétrer dans une propriété
Eau infiltration dans la cave responsabilité.
Échelles immergées
Fabricants de regards et prix
Fer et Manganèse
Filtre pour eau récupérée
Fonçage normal ou dirigé
Fuite dans une dalle ou chape en béton
Fuites d'eau après compteur
Fuites d'eau avant compteur
Gaine de raccordement Eau potable
Grillage avertisseur / détecteur
Groupe de sécurité chauffe-eau
Isolation des regards en béton
Jonction
Manchon de raccordement
Manchon de réparation
Manque débit/pression juste après compteur
Membrane ballon surpresseur
Nettoyage réservoirs
PEHD
PI
Pression
Pression initiale ballon
Pression maximum
Pression minimum
Pressostat surpresseur
Prix de l'eau
Prix gaine annelée
Profondeur tuyau de raccordement eau
Purge
Raccord plastique/cuivre (laiton)
Réducteur de Pression
Regard de comptage
Regards/Tampons
Régulation solaire différentielle
Réhausse
Relevé du compteur
Relevés radio financement
Responsabilités branchement
Retours d'eau
Robinet
Robinet d'arrêt après compteur
Robinet d'arrêt avant compteur responsabilité
Schéma principe branchement
Soupape de sécurité
Surface de toiture pour citerne
Surpresseur
Tampons
Tête radio
Tête radio déportée
Vacances ou absence prolongée que faire ?
Vanne
ZAG (Raccord)

ACIER GALVANISÉ /001

L'acier galvanisé est maintenant interdit en adduction d'eau potable. Sa particularité est de faire des fuites avec des trous très fins.

L'emploi est souvent dans les étables pour éviter la destruction de tuyauterie par des animaux puissants. Il rouille intérieurement et fini souvent par se boucher surtout s'il y a peu de débit. C'est un nid bactérien de premier ordre. Il doit être éliminé pour la boisson humaine. Il peut contenir du plomb sous forme de traces.

retour index_FAQ

AGGLOS COFFRANTS /002

Ce sont des agglomérés en béton qui sont sans fond. Pour faire une citerne, on coule du béton de haut en bas à travers tous les trous, tout en ferraillant à diamètre 8 tant verticalement qu'à chaque rang horizontal. Le radier doit assurer la solidité pour la masse d'eau et empêcher l'ensemble de remonter comme une baudruche si la citerne est vide. Une petite dalle de couverture de type "plancher" est suffisante pour passer une voiture, mais pas pour un camion. (Ceci pour une chape grillagée de compression de 5 cm)

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

BI /062

Bouche incendie. permet le raccordement au niveau du sol des tuyaux de pompiers. Serrage des raccords pompier avec clé tricoise. Performances de 60M3/H à 1 bar durant 2 heures (comme un PI). C'est un moyen analogue au poteau d'incendie, qui présente des avantages et des inconvénients…

retour index_FAQ

CALCAIRE DANS L'EAU CHAUDE /003

Ce cas est peu fréquent et seul du calcaire sous forme de poudre très fine peut passer dans le réseau "chaud". Le plus souvent il est fait la confusion au niveau des mitigeurs ou mélangeurs, car tout le monde sait que le calcaire se dépose principalement avec la chaleur. Cela peut cependant effectivement arriver surtout quand les chauffe-eau sont totalement pleins.

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

CALCAIRE DANS L'EAU FROIDE /063

C'est le cas le plus fréquent. Le calcaire rempli alors tous les équipements : chasse d'eau, mitigeurs, machines à laver le linge et la vaisselle. Voir article complet.

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

CHAUFFE EAU COULE /004

Cela est normal lorsque celui-ci est en chauffe (très petit filet ou goutte à goutte). C'est totalement anormal s'il n'est pas en chauffe. Le problème doit être traité par la mise en place d'une douille de purge juste après compteur, et la mise en place ou le remplacement du réducteur de pression.

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

CITERNE EAU DE PLUIE MATERIAUX et VOLUMES /005

Vous avez le choix entre un élément préfabriqué type résine ou une citerne de type fosse septique en béton, ou de la construire à l'aide d'agglos à coffrer.

Il faut compter 1200 à 1500 litres par personne uniquement pour les toilettes (WC) S'il y a l'arrosage du jardin et le lavage hebdomadaire de la voiture, voire d'autres applications, ce sera beaucoup plus et j'évalue cela à 2000 à 2500 litres par personne

Si vous la construisez vous-même, ne manquez pas de faire un radier (semelle en béton) assez lourd évitant la poussée d'archimède. "Tout corps plongé dans un liquide (eau ici) et qui n'est pas réapparu …est considéré comme perdu au bout de 24 heures…!")…. Prendre le volume extérieur pour cette mesure à diminuer du poids des agglos coffrants et du béton de radier.

Généralement on arrive entre 25 et 35 centimètres avec une densité de béton minorée de 2.2.

Ne pas oublier la vanne d'arrêt de remplissage et éviter de percer au bas de cuve (sauf si vous êtes par gravité)

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

COMMENT LE DISTRIBUTEUR SAIT QU'IL Y A UNE FUITE /006

Lors du relevé, il peut le voir par une consommation anormalement élevée, et/ou par le fait que le compteur tourne (même lentement).

Ne pas oublier que toute fuite fait très souvent du bruit et que ce sifflement doit toujours être inquiétant.

Il peut également le savoir si le compteur est équipé d'une tête radio, lors de l'exploitation informatique des relevés ou directement parfois.

retour index_FAQ

COMPTEUR RESPONSABILITÉ GEL /007

Tous les règlements de Service des distributeurs d'eau (Syndicats, Communes, Sociétés Privées) ont rejeté cette responsabilité sur l'abonné, et c'est normal, car cet équipement est situé sur le domaine privé. Voir chapitre isolation suivant les types de regards.

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

CONTRATS ASSURANCES FUITES /008

Ces contrats restent chers, et ils sont principalement proposés par les Sociétés privées avec des méthodes pas toujours honnêtes. En effet la responsabilité entre le particulier et le distributeur s'arrête toujours au niveau de l'écrou de sortie du compteur. Si comme par l'ancien temps, le compteur est dans votre cuisine sous l'évier, tout le branchement sur VOTRE domaine privé est à la charge du distributeur. Il ne faut donc jamais souscrire dans ce cas précis.

Dans le cas où votre compteur est en limite de terrain comme cela doit être fait maintenant, il y a peu de risques surtout si votre PE a été placé dans une gaine annelée.

Les contrats permettent une remise sur la fuite (suivant les distributeurs) et l'intervention gratuite avec franchise sans délais tous les jours de l'année.

Noter que le président d'un Syndicat peut examiner avec bienveillance une telle demande et solliciter ses services ou le distributeur d'être indulgent une fois mais jamais deux.

La négligence débute à partir du moment où l'installation est vétuste et doit être refaite…

Très souvent il y a des formules plus ou moins compliquées qui existent et qui diluent un peu le coût parfois énorme d'une fuite.

retour index_FAQ

CONTRATS ENTRETIEN PI OU BI /009

Ces contrats d'entreprises privées sont en principe impossibles à réaliser pleinement, pour des questions de légalité, par des sociétés autres que le distributeur.

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

COURBE D' USURE COMPTEUR /010

Plus un compteur prend de l'âge, plus il a des difficultés pour se mouvoir (c'est comme moi !) Les cas où un vieux compteur surcompte sont extrêmement rares. Cela peut seulement arriver sur les compteurs de vitesse par l'obstruction partielle de la buse d'entrée, qui procure une vitesse plus élevée et fausse ainsi les mesures (Un cas sur 8000 en 10 ans).

Les compteurs volumétriques sont très précis et peuvent enregistrer une fuite au goutte à goutte.

retour index_FAQ

DÉBIT /011

Le débit représente le volume (d'eau) passé par unité de temps. On le mesure dans le cas d'un abonné en litres minute. Ne pas confondre avec la pression qui se mesure en bars.

Débit et pression sont liés et un débit sera toujours plus élevé si la pression est plus forte (pour un même lieu).

retour index_FAQ

DÉFINITION DES DIAMÈTRES ACIER ET GALVANISÉ /012

Bien que ces tuyaux soient interdits, il n'y a pas de règle absolue dans l'expression des diamètres, car souvent il y a plusieurs versions de résistance pour un même diamètre. On indique souvent les deux diamètres intérieur X extérieur (ex 40x49)

retour index_FAQ

DÉFINITION DES DIAMÈTRES FONTE /013

C'est certainement le plus simple des cas, puisque dans le cas des tuyaux fonte, on indique toujours le diamètre INTÉRIEUR du tuyau.

Quelque soit l'épaisseur du tuyau, c'est toujours vrai (fonte grise, ductile et nouvelle génération zinc aluminium)

retour index_FAQ

DÉFINITION DES DIAMÈTRES PLASTIQUE PEHD ET PVC /014

Tous les diamètres des tuyaux plastiques (PVC et PEHD) sont donnés en diamètres EXTERIEURS.

retour index_FAQ

DÉTARTRAGE CHAUFFE-EAU /015

C'est à déconseiller de réaliser cette opération, aussi bien par un professionnel que par un particulier.

Si réellement vous avez trop de calcaire dans l'installation, ouvrez le chauffe-eau et laissez tomber tout ce qui veut bien tomber, sans gratter. Prévoir de remettre un joint neuf, et après remontage, purger plusieurs fois la cuve par la sortie de vidange du groupe de sécurité.

Le plus sage est de changer l'appareil, car un appareil entartré a souvent de nombreuses années, et les anodes en magnésium sont certainement "bouffées"

Vers Article1 où il en est fait référence. Vers Article2 où il en est fait référence.

retour index_FAQ

DÉZINSIFIABLE /016

Se dit d'un alliage de laiton duquel le zinc arrive à migrer. La couleur caractéristique de ce phénomène est le rouge sombre et partiellement rongé. Ce phénomène abrège la durée de vie d'un équipement enterré (jonction par exemple)

retour index_FAQ

DIAMÈTRE ET NATURE TUYAU DE RACCORDEMENT PUBLIC /017

C'est le tuyau situé entre la conduite et le compteur. Il est généralement en PEHD. Les caractéristiques ne sont pas du ressort de l'abonné. Seul le distributeur décide des diamètres à donner en fonction des particularités. Les diamètres courants vont de 25 (rarement en dessous) jusqu'à 40 pour des particuliers, voire beaucoup plus pour des immeubles locatifs.

Ce tuyau est habituellement placé sous une gaine depuis la bouche à clé, jusqu'au regard. Attention aux habitations en contrebas…entrées d'eau de ruissellement et inondations…

Ce tuyau est sous la responsabilité EXCLUSIVE du distributeur d'eau

Vers Article où il en est fait référence

retour index_FAQ

DIAMÈTRE ET NATURE TUYAU DE RACCORDEMENT PRIVÉ /018

Ce tuyau est la propriété de l'abonné. Il en a la charge et l'entretien Exclusif. Généralement il a le même diamètre, voire un diamètre en dessous relativement au tuyau d'arrivée au compteur.

Il est préférable de la placer sous gaine ou au de l'enrober dans du sable.

En maison individuelle, les diamètres sont de 25 à 32 le plus souvent, avec parfois du 40 s'il y a peu de pression. En général on reprend le même diamètre que la partie publique mais ce n'est pas obligatoire !

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

DISCONNECTEUR PRINCIPE, SCHÉMA BRANCHEMENT /019

Cet appareil est à placer sur l'arrivée générale, après compteur pour la protection du réseau public. (Obligation légale)

Il devrait aussi protéger les habitants contre un retour d'eau, cela veut dire qu'il en faudrait peut être deux ! Là c'est le domaine privé ! à vous de voir.

Cet appareil a 3 orifices dont 2 sous pression et une évacuation sous pression atmosphérique (comme un groupe de sécurité). Il est donc nécessaire de le prévoir lors de l'installation, pour qu'une évacuation à l'égout puisse être réalisée. (débit important possible)

C'est un double clapet anti-retour de sécurité. Il doit équiper tout remplissage de chaudière et tout dispositif de pompage externe au réseau public. C'est une obligation dans le cas de la récupération d'eau de pluie avec connexions de secours par le réseau public par exemple. Ces appareils en industrie possèdent des prises de pression et doivent être contrôlés annuellement.

Suivant les risques évalués par la DDASS, il peut être demandé de maintenir en plus le clapet compteur.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

DN /020

Cela signifie simplement Diamètre Nominal.

retour index_FAQ

DROIT DE PÉNÉTRER DANS UNE PROPRIÉTÉ /021

Cet article concerne le relevé des compteurs d'eau. Le releveur de compteur doit sonner et se présenter (badge). Une porte fermée à clef ne doit pas être franchie. Les responsabilités sont souvent délicates, et suite à un problème, le distributeur est en droit de demander à ce qu'un accès direct au regard de comptage ou au compteur lui permette de faire son travail, ou qu'il y ait quelqu'un pour lui ouvrir les lieux (voisin…)

Les obligations des abonnés concernant l'accès sont en général définies dans les règlements de service.

retour index_FAQ

EAU INFILTRATION DANS LA CAVE RESPONSABILITÉ /022

Si l'eau d'infiltration arrive par la gaine d'eau potable, (en supposant qu'il ne s'agisse pas d'une fuite AEP) il est probable que la responsabilité du distributeur d'eau peut être partiellement engagée : dans le cas d'un regard en limite de propriété si celui-ci est rempli par la gaine d'arrivée d'eau de la conduite, dans le cas où il n'y pas de regard et que le compteur est à l'intérieur, c'est la même chose. Dans ce dernier cas, le distributeur peut suggérer la mise en place d'un regard extérieur si nécessaire (voir pour les frais …). Si le distributeur réalise ces travaux, il devra cependant assurer la garantie légale de ses travaux sur le domaine privé. Il a l'obligation de la continuité du service, et c'est donc lui ou une entreprise mandatée qui assureront les travaux.

La responsabilité peut même être recherchée par les assurances si c'est seulement à la suite de travaux d'adduction d'eau que les désordres se sont produits (sans travaux directs).

Tous ces cas très différents les uns des autres réclament la plus grande prudence juridique, car il est souvent difficile de déterminer les tenants et aboutissant d'un désordre ou sinistre.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

FABRICANTS DE REGARDS ET PRIX /023

Ces regards permettent d'abriter le compteur d'eau. Ils sont généralement constitués soit de 2 réhausses (regards sans fond) d'une dalle de réduction (appelé aussi tampon creux) et d'un tampon fonte. Ils peuvent être aussi constitués de 2 réhausses et d'un tampon galvanisé.

Les moins chers sont certainement les regards constitués de seulement 3 éléments, à savoir une réhausse standard de 40 ou 50 de haut et une réhausse type trémie de 70 coiffée d'un tampon fonte. Ce dernier ensemble valait en 2006 environ 220 Euros.

Les autres modèles sont nettement plus chers, surtout avec dalle de réduction et l'ensemble peut valoir environ 300 Euros.

N'ayant pas encore les contacts pour les regards type trémie, je ne peux donner les informations, mais ces regards sont uniquement réalisés dans l'Est de la France par deux fabricants.

Ce dernier modèle type trémie nécessite 4 petits tampons mastic anti-choc aux angles.

Noter que pour les fontainiers et les abonnés, même si ces regards occupent beaucoup de place et sont en général assez peu discrets, ils sont cependant les plus fiables. (Par opposition aux regards préfabriqués qui sont fragiles et dont les pièces de robinetterie sont trop fines et plus chères).

retour index_FAQ

FILTRE POUR EAU RÉCUPÉRÉE /024

La récupération des eaux pluviales nécessite de filtrer les feuilles, les cailloux et le sable (des tuiles de toiture). Il faut en premier lieu mettre une sorte de dégrilleur qui retiendra les feuilles les bouts de bois, les jouets etc…Cela peut également se faire naturellement si les niveaux le permettent (dans le regard même). Il faut ensuite éliminer le sable pour ne pas endommager la pompe, (avec un filtre sous bocal plastique et cartouche au 1/10 mm). Vient ensuite le problème de la clarté de l'eau qui peut être souvent chargée de particules colorées qui devront être retenues par un filtre 10 à 25 µ sous bocal plastique.

Le filtre de type "bac à sable" n'est pas recommandé sans un dispositif d'auto nettoyage à partir d'une eau propre et par insufflation d'air en mouvement inverse. En installation individuelle, il y a lieu d'éviter cette méthode coûteuse et délicate réservée aux professionnels. Se contenter des cartouches en "bocal", car c'est beaucoup plus simple d'emploi.

Si nécessaire placer un réducteur de pression avant filtration, car beaucoup de filtres type "bocal" sont en pression maxi 3 bars.

retour index_FAQ

FUITES D'EAU APRÈS COMPTEUR /025

Les fuites après compteurs sont totalisées par le compteur et sont donc à payer par l'abonné. Des assurances ou des sollicitations bienveillantes existent mais en général, ne peuvent servir qu'une fois. Des travaux de réfection et de réhabilitation doivent être entrepris justement pour qu'il n'y ait pas de deuxième fois.

Les distributeurs privés sont souvent sans compassion et dans ces cas il ne faut pas hésiter à voir les présidents de Syndicats qui les chapeautent et qui peuvent intercéder si le fait est bien fondé sans négligence particulière.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

FUITES D'EAU AVANT COMPTEUR /026

Ces fuites sont de la seule responsabilité du distributeur, avec, suivant les règlements de service, l'obligation de signaler toute fuite sur le domaine public (depuis un branchement jusqu'à une grosse conduite). A dire que c'est un simple réflexe citoyen, car une fuite ne profite à personne !

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

GAINE DE RACCORDEMENT EAU POTABLE /027

C'est souvent une gaine annelée en PVC qui est réputée non étanche, mais qui l'est cependant dans la pratique. Cette gaine est obligatoirement de couleur bleue sous le domaine public (mais ce n'est pas à vous de vous en occuper). Pour la partie privée, vous avez le droit de vous organiser comme vous l'entendez, mais … Si un accident se produit avec une gaine non conforme, les assurances pourraient ne pas participer à un sinistre. La couleur des matériels eau potable est le bleu. Cette gaine sert parfois de véritable tuyau de gros débit pour les eaux d'infiltrations ou du terrain. Prévoir de les boucher aux extrémités supérieures en cas de contrebas de l'habitation.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

ISOLATION DES REGARDS EN BÉTON /028

Cette isolation a pour seul but de préserver du gel le compteur d'eau et les matériels présents. Une isolation, ne crée jamais de chaleur. L'isolation empêche les calories issues de la terre profonde de s'échapper au dehors. Il suffit donc de mettre un couvercle isolant au dessus de l'ensemble.

Il ne faut surtout pas isoler le compteur avec une petite coque "es-spéciale". C'est une fumisterie ! Cela retarde seulement le moment où le compteur gèlera.

Tout cela dépend également du passage d'eau, car celle-ci a les calories du sol en cas de gel.

Couvrez donc l'ensemble avec deux ou trois sacs poubelle de 100 litres remplis de "chips en polystyrène"

JAMAIS DE LAINE DE VERRE car elle pourrit, fait éponge et n'assure alors plus son action. Pas plus de chips à même le regard sans sac, ni de paille etc…

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

JONCTION /029

Une jonction est une pièce en laiton utilisée pour raccorder sans fuite un tuyau plastique PEHD avec un élément en laiton comme un robinet avant compteur par exemple, ou d'assurer le départ vers la maison en PEHD en sortie de la douille de purge. C'est un raccord plastique vers pas fileté standard. Ne retenir que les jonctions ayant un dispositif de limite du serrage par blocage, et utilisant un joint torique (et non un joint à compression).

retour index_FAQ

LE COMPTEUR NE TOURNE PLUS DU TOUT /030

Si vous avez de l'eau normalement, le compteur est certainement assez ancien et est bloqué. Vous devez prévenir votre distributeur. En général une moyenne des années précédentes est réalisée dans ce cas sauf justifications éventuelles (départ d'une personne du foyer…).

Si vous manquez de pression ça peut être le signe de blocage d'un type de compteur (compteur volumétrique) Il suffit de regarder si le compteur tourne quand on tire de l'eau.

retour index_FAQ

COMPTEUR TOURNE EN PERMANENCE /031

Aie ! Aie ! C'est la fuite assurée. Un compteur qui tourne toujours dans le même sens sans fuite n'existe pas ! Recherchez vite cette fuite. N'oubliez pas qu'une fuite fait pratiquement toujours du bruit (sifflement). Si le bruit est dans le sol en béton voir.

Un compteur qui tourne dans les deux sens est possible. Cela signifie que vous effectuez des retours d'eau sur le réseau public. Le plus simple est de le signaler à votre distributeur. Il placera un clapet ou douille de purge juste après compteur. Noter que cela est de votre responsabilité cependant, et qu'il est en droit de vous facturer cette opération.

retour index_FAQ

RELEVÉ DU COMPTEUR /032

C'est une obligation légale, et l'abonné doit faciliter l'accès au compteur pour le relevé par les agents du distributeur. L'abonné peut aussi parfois assurer lui-même ces relevés. Le relevé du compteur peut parfois être simplifié avec la relève par radio. Ce relevé est bisannuel ou annuel. En général, seuls les mètres cubes sont facturés.

Les scellés ou les plombs ne doivent pas être brisés sous peine de poursuites. Le retournement du compteur est une faute grave qui peut emmener au tribunal et entraîner une forte amende.

retour index_FAQ

MANCHON DE RACCORDEMENT /033

Ce terme désigne plus particulièrement un petit manchon en laiton pour raccorder du tuyau PEHD de chaque côté. Ce peut-être également un manchon électrosoudable en PEHD (machine spéciale pour souder).

retour index_FAQ

MANCHON DE RÉPARATION /034

Ce terme est plus spécialement utilisé pour les conduites d'adduction (les canalisations de section importante) Ce sont en général des pièces en fonte n'ayant que peu de serrage nécessaire pour assurer l'étanchéité. Il en existe de très nombreux types depuis le manchon en tôle d'inox caoutchoutée jusqu'aux manchons en 2 ou 3 parties, tout en passant par les modèles à grandes tolérances.

Attention au raccordement de tuyaux ayant des sections utiles différentes. Des efforts font glisser les manchons.

retour index_FAQ

MANQUE DÉBIT/PRESSION JUSTE APRÈS COMPTEUR /035

Un cas un peu stupide est de réduire le débit au robinet avant compteur (RAV). Il arrive parfois que ce robinet se referme tout seul un peu plus. Il y alors manque de débit/pression !

Si le RAV est normalement ouvert, ce problème est à résoudre par votre distributeur uniquement. Vous pouvez le vérifier vous-même en branchant un simple tuyau d'arrosage en sortie de compteur.

Si l'opération précédente n'est pas concluante et qu'il y a du débit et de la pression, alors regarder s'il y a un réducteur de pression ou une autre vanne à moitié ouverte.

Vérifier également que la douille de purge fonctionne et que le clapet interne n'est pas bloqué.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

MEMBRANE BALLON SURPRESSEUR /036

Le ballon d'un surpresseur pour eau potable est obligatoirement équipé d'une membrane caoutchouc dans laquelle se trouve l'eau. (L'air est en contact avec le métal)

La membrane est normalement interchangeable et tout n'est qu'une question de joints d'étanchéité.

Si le surpresseur ne sert pas à l'eau potable, un simple modèle type "sauvage central" suffit largement (ce dernier n'a pas de vessie caoutchouc mais seulement une membrane).

retour index_FAQ

PI /037

Poteau d'Incendie. Il doit délivrer un débit de 60 M3/H à une pression de 1 bar durant 2 heures.

retour index_FAQ

PRESSION /038

La pression représente de façon schématique la hauteur d'eau. C'est cette hauteur qui détermine en l'absence de débit la pression maximum d'un lieu. La pression varie en fonction de l'altitude (elle diminue plus on monte) La pression varie également en fonction du débit de la conduite.

La pression d'eau potable monte en général la nuit pour deux raisons principales : Le pompage se réalise lorsque les tarifs de l'électricité sont les plus bas (et il y a de ce fait quelques centaines de millibars en plus). La deuxième raison est l'absence de tirage la nuit lorsque les abonnés dorment ! la pression maxi peut ainsi se manifester principalement entre 1heure et 5 heures le matin.

On parle souvent à tort d'un manque de pression. Il s'agit très souvent d'un manque de débit ! c'est un abus de langage !

retour index_FAQ

PRESSION INITIALE BALLON /039

La pression de gonflage d'un ballon de surpresseur résulte de calculs relativement compliqués (voir les sites correspondants à pression de gonflage) Pour simplifier à outrance on peut admettre une pression de gonflage de l'ordre de 1.5 bars (Des valeurs sont souvent indiquées par les constructeurs) pour des pressions d'utilisation de 2.5 à 4 bars.

La pression de gonflage doit toujours être plus faible que la pression mini intérieure (et plus faible que la pression maxi évidemment). La pression doit permettre l'évacuation d'un maximum d'eau potable entre les deux limites de marche et d'arrêt de la pompe (hystérésis). Les essais en fonction de l'hystérésis du pressostat et de la pression de gonflage vont permettre un fonctionnement optimum de la pompe.

retour index_FAQ

PRESSION MAXIMUM /040

Les distributeurs n'ont pas, sauf indication contraire du règlement de service d'obligation de pression maximum. Il faut cependant admettre qu'au dessus de 6 à 6.5 bars, l'abonné a la nécessité d'installer un réducteur de pression pour ne pas "stresser" le matériel et limiter ainsi les risques de fuites, mais aussi et surtout à cause des chauffe-eau dont le groupe de sécurité est taré à 7 bars maxi. Il commence à fuir vers 6.5 bars et parfois avant quand le ressort de soupape est avachi.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

PRESSION MINIMUM /041

La pression minimum est par contre très souvent inscrite dans les règlements sanitaires départementaux (consulter ces règlements auprès des DDASS). Celle-ci est en général de 0.3 bars au point le plus élevé d'une habitation.

retour index_FAQ

PRESSOSTAT SURPRESSEUR /042

L'hystérésis nécessaire va permettre d'utiliser le ballon comme tampon sans démarrer la pompe à chaque demande. Il y aura lieu d'ajuster la pression de gonflage du ballon en conséquence (ou de régler le pressostat)

Des valeurs habituelles sont de l'ordre de 2 bars au mini à 3.5 bars au maxi.

Surveiller le nombre de démarrages autorisés du moteur (souvent de l'ordre de 15 à 20)

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

PRIX GAINE ANNELÉE /043

Celle-ci est vendue en couronne de 25 ou 50 mètres en couleur bleue au prix approximatif de 80 à 150 € les 50 mètres. Cette gaine est à double paroi, mais est officiellement non garantie étanche. Dans la pratique elle l'est très souvent !

retour index_FAQ

PROFONDEUR TUYAU DE RACCORDEMENT EAU /044

Celle-ci dépend des régions, néanmoins elle ne devrait pas être inférieure à 70 cm et plus généralement à 1 mètre de couverture.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

PURGE /045

Cette opération consiste à évacuer des eaux impropres à la consommation en les "chassant". On pousse les "bouchons" pollués par de l'eau propre. Cette opération permet également d'évacuer les éventuelles bulles d'air qui vont pouvoir partir par la vitesse et non par la pente (parfois inverse).

retour index_FAQ

QUAND FERMER LE ROBINET AVANT COMPTEUR /046

Vous devez fermer le robinet avant compteur quand vous partez en vacances ou que vous vous absentez pour quelques temps. C'est une opération à réaliser impérativement, car l'inondation est réellement la catastrophe la plus difficile. Ne pas oublier d'arrêter le système de chauffage du chauffe-eau (elec ou fioul).

retour index_FAQ

RACCORD PLASTIQUE/CUIVRE (LAITON) /047

Ce type de raccord est destiné aux petits diamètres et pour des tuyaux plastiques en PEHD. Ces raccords permettent de reprendre en fin de PEHD vers des liaisons métalliques en cuivre, voire en d'autres matériaux.

retour index_FAQ

RÉDUCTEUR DE PRESSION /048

Cet appareil permet de réduire la pression. Il est à placer principalement pour les chauffe-eau juste avant le groupe de sécurité ou juste après compteur.

Un deuxième réducteur de pression n'apporte rien au contraire (sauf si pression très élevée). Il est fortement souhaitable qu'un réducteur soit équipé d'un manomètre en sortie.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

REGARD DE COMPTAGE /049

C'est un abri construit ou préfabriqué destiné à abriter le compteur d'eau. C'est le distributeur qui décide du type. Ce regard est placé sur le domaine privé, et toujours accessible du domaine public (sans réellement pénétrer chez un abonné). Le tampon ne sera jamais en béton car trop lourd à soulever par le releveur de compteur. (De préférence en fonte).

Ils sont parfois faits de "bric et de broc" comme c'est souvent le cas dans les regards de pâtures et sont dangereux. J'en ai même vu faits d'un grillage !!! eh oui !

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

REGARDS /TAMPONS /050

Les regards sont des petits abris sous terrains destinés à abriter des équipements ou à permettre d'effectuer des visites. Les regards sont recouverts par une plaque appelée tampon. Ces tampons peuvent être de différente nature : fonte, acier galvanisé, béton (déconseillé et fragiles)

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

RÉGULATION SOLAIRE DIFFÉRENTIELLE /051

Cet équipement permet d'enclencher la pompe de circulation du fluide caloporteur (fluide primaire) lorsqu'il y a un écart de température suffisant entre le panneau et la cuve du chauffe-eau.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

RESPONSABILITÉS BRANCHEMENT /052

La partie branchement sous domaine PUBLIC est de la seule responsabilité du distributeur d'eau. Aucun particulier n'a le droit de travailler sous chaussée (publique). C'est en général depuis la conduite jusqu'au regard de comptage.

La partie du regard de comptage jusqu'à la maison est du seul ressort de l'abonné. Cette particularité doit être parfaitement traitée sous peine de voir des fuites se produire. Il y a parfois des exceptions de distance. (Il faut comprendre que toute longueur de tuyau représente un risque de fuite).

Il y a également le cas où il n'y a pas de regard de comptage, lorsque le compteur est habituellement "sous l'évier". Dans ce cas le distributeur garde sa responsabilité jusqu'au compteur, y compris sur le domaine privé.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

ROBINET /053

C'est un organe destiné à couper, établir ou régler la circulation d'un fluide. En général il s'agit d'une déviation de langage désignant un organe d'arrêt sur une petite section. Différents principes sont utilisés (boisseau conique, sphère et PTFE (téflon), traditionnel à clapet caoutchouc, papillon, boisseau droit…)

Un robinet est toujours un risque de fuite et il n'y a pas lieu de multiplier les robinets sans nécessité.

retour index_FAQ

SCHÉMA PRINCIPE BRANCHEMENT /054

Voir blog " bricolsec je raccorde ma maison au réseau public d'eau potable (AEP)", suivre le lien ci-dessous

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

SURFACE DE TOITURE POUR CITERNE /055

Une petite journée de pluie fine donne jusqu'à 5 mm/M2 (millimètres au mètre carré, ou ce qui est équivalent à 5 litres au mètre carré). Une journée de pluie d'automne donne de 5 à 20 mm/M2, et une pluie d'orage peut donner jusqu'à 50 mm/M2. En fonction de la capacité de votre citerne (ou à déterminer), de votre surface de toit, et de la pluviométrie de la région, mais aussi de la durée des périodes sèches, il vous reste à déterminer un compromis entre tous ces éléments pour que l'installation soit un peu rentable.

Il faut dire qu'il n'y a pas de recette miracle et une année ne ressemble pas à la suivante parfois …

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

VANNE /056

C'est comme le robinet un organe destiné à couper, à établir ou à règlera circulation d'un fluide. En général on parle de vanne pour les dispositifs d'un réseau d'eau public. La notion de diamètre ou de débit semble dicter le choix d'un terme ou de l'autre. Il existe les vannes de réglage pour les étangs et les écluses. ("pelles").

retour index_FAQ

ROBINET D'ARRÊT APRÈS COMPTEUR /057

C'est de la seule responsabilité de l'abonné. Il est conseillé d'en installer un à l'arrivée dans l'habitation. S'il y a une douille de purge après compteur, il n'est pas nécessaire qu'il y ait un robinet dans le regard de comptage.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

ROBINET D'ARRÊT AVANT COMPTEUR RESPONSABILITÉ /058

Le robinet Avant compteur est de la seule responsabilité du distributeur. L'abonné a la liberté de l'utiliser, et c'est le dernier rempart face un désordre de fuite interne à l'habitation. Ce robinet doit toujours être en état et accessible facilement.

Si vous avez pris la peine de partir en vacances et de fermer ce robinet, et qu'il y a eu cependant une inondation, la responsabilité du distributeur est directement en cause car il avait l'obligation de maintenir en état cet équipement.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

FUITE DANS UNE DALLE OU CHAPE EN BÉTON /059

Ce cas est fréquent et il n'est pas possible d'intervenir sans casser. Le cuivre nu et le béton sont des ennemis et c'est toujours le béton qui l'emporte. Depuis le temps, les constructeurs et les plombiers devraient le savoir, mais il y en a encore qui continuent…

Messieurs les plombiers de grâce, les tuyaux cuivre doivent être gainés et les laitances de ciment ne doivent pas toucher le cuivre.

Le mieux est de toujours pouvoir intervenir sur un tuyau défectueux (par aiguillage de la gaine par exemple). Les montages en "apparent" sont les meilleurs mais pas trop esthétiques…

retour index_FAQ

CHASSE D'EAU /060

La chasse d'eau des WC est un dispositif qui représente environ 80% des surconsommations d'eau. Ce dispositif est un robinet à flotteur qui finit toujours par se coincer. Ceci est également vrai pour la "crèche" des abreuvoirs en pâtures. Ces dispositifs doivent toujours être contrôlés jusqu'à ce que les fabricants aient trouvé le remède miracle…! ?

Un simple suintement peut donner des surconsommations de l'ordre de 30 à 100 M3 de plus par année. Donc à surveiller de près !

Le sifflement doit toujours être une alerte (même très faible) Le propre d'une fuite est de fuir 24 heures sur 24 et 365 jours par année.

Le "postulat de la chasse d'eau" s'énonce ainsi : Toute fuite ayant débuté ne peut jamais s'arrêter, mais au contraire s'amplifier !

retour index_FAQ

RELEVÉS RADIO FINANCEMENT /061

J'ai vu avec beaucoup d'intérêt sur Internet que certains distributeurs demandent à leurs abonnés de financer les têtes radio pour le relevé automatique des compteurs. Cela est purement scandaleux, car ces équipements sont rentabilisés en 3.5 années au grand maximum. Que dire d'un investissement rentable en 3.5annnées ? Ce n'est pas si mal ! Alors un peu de pudeur Messieurs les privés et même si d'un point de vue légal cela avait été inscrit dans le règlement, c'est un abus qui devrait être sanctionné, surtout pour le domaine de l'eau potable.

retour index_FAQ

PEHD /064

Polyéthylène Haute Densité. C'est un plastique neutre solide et de grande longévité. Il a des bandes bleues pour indiquer qu'il est en emploi eau potable. Il doit porter les normes NF. Prendre (pour la partie privée) toujours une résistance à 16 bars.

Les diamètres habituels de branchements sont 20, 25, 32, 40, 50, avec 25 et 32 comme valeurs courantes. Il doit impérativement être chanfreiné pour entrer dans les jonctions.

retour index_FAQ

ASSAINISSEMENT /066

L'assainissement est l'opération de récupération et de traitement de l'eau initialement potable qui a été polluée. L'assainissement est payé séparément de l'eau potable, ou s'il est facturé en même temps (cas de structures publiques ou privées ayant la double compétence eau potable et assainissement), les deux éléments doivent être parfaitement identifiés et séparés sur la facture unique.

retour index_FAQ

BALLON /067

Un ballon est un élément destiné à constituer une réserve d'eau (pour un surpresseur par exemple) ou à amortir des coups de bélier (cas d'un ballon anti-bélier en départ de station de pompage par exemple). En cas d'oscillations il est fait appel à un clapet percé qui va freiner ainsi l'eau dans un seul sens (frein habituellement dans le sens du remplissage).

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

COUP DE BELIER /068

Un coup de bélier est un choc. Ce choc se produit par le simple fait que l'eau est pesante et que le fait de la bouger rapidement peut produire des chocs. Les ondes haute fréquence se propagent dans le milieu liquide à vitesse élevée de l'ordre de 800 mètres seconde. Les ondes de masse correspondent au volume mis en mouvement sont donc très lentes et une oscillation aller-retour peut durer plus d'une minute dans les grands réseaux. En l'absence d'amortissement suffisant, le phénomène pourrait durer très longtemps et serait gênant et dommageable pour tous.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

PRIX DE L'EAU /069

L'eau prélevée dans le milieu naturel est gratuite et n'est jamais payée par un distributeur d'eau potable. Seuls les traitements et la création de réseau/maintenance ont un coût qui est répercuté sur l'abonné. En réalité c'est un peu plus compliqué du fait qu'il y a une solidarité nationale sur le sujet. Des organismes différents collectent et répartissent plus équitablement ces coûts.

On trouve ainsi le FNDAE qui ponctionne une partie pour subventionner différents travaux AEP

Il y a aussi la taxe de prélèvement (dans le milieu naturel) car tout prélèvement est un acte responsable impliquant que ceux qui prélèvent peuvent aussi assécher une ressource… Cette taxe sert ainsi à trouver d'autres ressources.

Il y enfin la contre-valeur pollution qui est applicable à toutes les communes de plus de 400 habitants. Cette redevance (ou taxe ce n'est pas tout à fait pareil et ça vient de changer) est différente d'une commune à une autre et caractérise les efforts de cette commune pour la participation à sa mission de dépollution des eaux. Le calcul en reste assez obscur.

Une facture type 120M3/an est établie et représente un peu mieux le prix réel, car cette facture tient compte de tout ce qui entre dans le prix, y compris l'abonnement et les différentes taxes. Les prix moyens courants sont compris entre 1.2 et 1.8 €/M3/An.

retour index_FAQ

SURPRESSEUR /070

Un surpresseur permet d'avoir une eau sous pression élevée ou de permettre de gagner de la pression lorsque les conditions initiales de hauteur du réservoir AEP sont défavorables. Ainsi on trouve des surpresseurs pour acheminer l'eau des citernes vers le point d'utilisation, mais aussi lorsque des constructions ont été autorisées à une cote trop haute par rapport aux réservoirs d'alimentation. Les distributeurs d'eau doivent alors émettre un avis défavorable et indiquer que ces habitations ne pourront pas être desservies de façon normale.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

GROUPE DE SECURITE /071

Un groupe de sécurité évite l'explosion d'un chauffe eau ou d'une chaudière à cause de la dilatation de l'eau.

Vers Article où il en est fait référence.

retour index_FAQ

REHAUSSE /072

Une réhausse est un élément d'un regard sans dessus ni fond. C'est donc seulement 4 côtés d'une "boite". Les réhausses habituelles de regards de comptage sont carrées et de côté 800x800 mm ou rectangulaires (suivant les distributeurs). La hauteur est variable de 20 centimètres à 1 mètre. Ce sont des éléments de plus de 80 kilogrammes et donc non manoeuvrables par une personne. Ils sont de plus fragiles !

retour index_FAQ

Clapet (anti-retour) /073

Un Clapet ne laisse passer l'eau que dans un seul sens. Le terme "anti-retour" habituellement ajouté ne fait que renforcer l'idée d'un seul sens. Un Clapet ou douille de purge sert entre autres à protéger le réseau public des retours d'eau des abonnés.

retour index_FAQ

Compteur d'eau, types, diamètres /074

C'est un appareil de mesure de précision car il réalise des transactions commerciales (vente d'eau). Il peut être de type "vitesse" ou "volumétrique". Les diamètres courants sont DN15, 20, 25, 30/32 et 40 et plus … Pour un abonné c'est habituellement un diamètre de 15. Voir article sur les clapets.

retour index_FAQ

Douille de Purge /075

C'est un clapet avant tout, mais il possède de chaque côté un petit robinet de purge, qui permet de décompresser de chaque côté du clapet. Cette douille de purge est obligatoire et doit être normalement payée par l'abonné. En réalité elle est habituellement posée par le distributeur mais à la charge de l'abonné pour la maintenance.

Voir article sur les clapets.

retour index_FAQ

Groupe de sécurité chauffe-eau /076

Cet appareil assure la sécurité face à la dilatation de l'eau lorsqu'elle chauffe. Il assure de même (en théorie) le non retour d'eau dans l'installation d'eau froide. Voir Article sur Groupes de sécurité.

retour index_FAQ

Soupape de sécurité /077

Une soupape est un élément qui va laisser échapper du fluide avant la détérioration d'un équipement, (voire de son explosion). Cette soupape existe sur les circuits primaires de chauffage ou panneau solaire. Cette soupape existe tout simplement DANS tous les groupes de sécurité. Cette soupape est ainsi tarée à 7 bars en général. Voir Article sur Groupes de sécurité. Cette soupape a un tarage habituel de 2.5 à 3.5 bars pour les circuits primaires de chauffage ou de panneau solaire.

retour index_FAQ

FER et Manganèse /079

Le fer et le manganèse sont normalement présents dans beaucoup de ressources en eau (en France). Presque toujours, il y a lieu de déferriser et démanganiser. Ces éléments ne sont pas dangereux mais apportent des désagréments pour les utilisateurs (linge couleur rouille pour le fer) et dépôts noirâtres pour le manganèse.

Pour le distributeur ce sont les dépôts de pâte orange les plus embêtants, car ils obstruent les canalisations.

Il y a cependant des limites légales et le plus sûr est de se rapporter aux sites spécialisés en ce domaine par exemple et au journal officiel : à ce jour 200µg/l fer et 50 µg/l manganèse.

voir aussi article "voir le fond d'un puits" dans le même blog

http://www.carteleau.org/textes/Decret_2001_1220_AEP.pdf page 9/19

www.cartel.oieau.fr/guide/c004b.htm.

retour index_FAQ

Tête radio /080

Il s'agit d'un petit équipement clipsé sur le compteur et comportant un émetteur radio qui émet la valeur de l'index du compteur et toute une série d'informations caractérisant le branchement.

Cette tête radio a donc en intégré le capteur correspondant aux impulsions du compteur, ainsi qu'un dispositif indiquant le sens de l'eau. (Voir ci après la structure du capteur)

La tête radio peut fonctionner environ 15 années. (À voir suivant les fabricants)

retour index_FAQ

Capteur compteur /081

Le capteur compteur ne comporte que l'électronique donnant les informations de comptage et de sens.

Le capteur compteur peut être de type magnétique ou à courants de Foucault.

Les capteurs magnétiques sont de deux types à ce jour : capteur type ILS (interrupteur à lame souple) ou capteurs à effet HALL.(création d'une tension sous l'action d'un champ magnétique)

Les capteurs à courants de Foucault font varier la fréquence d'un circuit oscillant dont la variation est alors interprétée.

retour index_FAQ

Tête radio déportée /082

La tête radio déportée ne contient que la partie radio. Il faut alors lui apporter les deux signaux dont elle a besoin, à savoir les impulsions compteur et le sens.

La tête radio déportée permet d'avoir plusieurs marques de compteurs avec des capteurs compteurs différents, mais un seul appareil de relevé.

C'est aussi une méthode pour augmenter la portée d'une émission radio, en plaçant plus en hauteur la partie émission. Le coût s'en trouve pratiquement doublé !

retour index_FAQ

Grillage avertisseur / détecteur /083

C'est un grillage plastique de 10 à 50 cm de largeur. Il est ou non équipé en son centre d'un fil métallique conducteur qui permet la détection par les appareils de fontainerie.

Les couleurs sont :
Rouge électricité

Jaune Gaz

Vert Télécoms

Bleu Eau et AEP

Marron Assainissement

(Autres couleurs pour la télédistribution)

ATTENTION il n'y a pas de grillage avertisseur lors d'un fonçage, pas plus que sur les anciens réseaux. La prudence s'impose toujours.

Il est à poser 20 à 30 cm au dessus d'une canalisation, pour éviter un accident lors d'une fouille en tranchée. Le fil conducteur doit toujours être remonté en surface pour pouvoir être raccordé éventuellement à un appareil de détection. (BAC ou regard).

retour index_FAQ

Fonçage normal ou fonçage dirigé /084

Les DDE ou maintenant les Conseil Généraux n'autorisent plus les traversées de routes pour de simples branchements. Une fouille même très bien compactée sera toujours sujette à affaissement. Dans ces conditions il y a nécessité de traverser en direct en fonçage traditionnel (Type TAUPE à air comprimé ou tarière horizontale). Ce type de fonçage nécessite une fosse de départ (de dimensions importantes) et une d'arrivée.

Si c'est plus long, le fonçage dirigé permet d'éviter les fosses de départ, et très indiqué pour les traversées de routes, rivières ou de lignes de chemin de fer.

Le coût est bien entendu à la hauteur des moyens importants mis en œuvre…

Il faut de plus avoir la certitude du sous-sol quant à l'absence d'autres réseaux.

retour index_FAQ

Nettoyage réservoirs d'eau potable /085

La loi prévoit un nettoyage annuel des réservoirs d'eau potable. Cependant il faut également comprendre que toute intrusion est un risque. En l'absence d'eau chargée et de mauvaise qualité j'aurais tendance à enfreindre la loi…(sans pour autant rentrer dans des périodicités inacceptables). Je pense utile de prévoir juste avant, un examen approfondi des parois et plafonds pour vérifier les étanchéités et les quelques pièces de fontainerie éventuellement à changer (vannes, by-pass, crépines). Profiter de ces examens pour reprendre au réel les dimensions précises, qui bien souvent ne sont pas le reflet des plans projets (surtout dans l'ancien temps avec des modifications non renseignées).

retour index_FAQ

Échelles immergées /086

Les échelles de réservoirs doivent en premier lieu permettre la descente en sécurité des personnels. Il y a des progrès à faire en ce sens…

En deuxième lieu, les échelles sont des lieux de stagnation de l'eau au niveau des barreaux creux, mais aussi des longerons creux.

Toutes les parties d'une structure où l'eau peut stagner sont à proscrire.

Toutes les échelles qui sont noyées doivent impérativement être sans aucune partie creuse.

Un fabricant est maintenant au courant ! Les autres ne le sont peut-être pas ?!

retour index_FAQ

Clé de barrage /087

C'est la "grande clé des fontainiers". C'est avec un carré de 30x30 que les vannes sont manœuvrées, mais il y a encore des vannes "petit carré" qui nécessitent des clés spéciales. Cette clé ne doit pas être creuse pour ne pas induire de résonances particulières. Elle mesure au moins 2 mètres pour pouvoir "toucher" les vannes en sur-profondeur. Il faut parfois des clés plus longues, mais cela reste heureusement rare.

retour index_FAQ

Chlore /088

C'est un des plus importants éléments chimiques simples. C'est un agent oxydant de premier ordre. C'est surtout un puissant agent désinfectant. En eau potable il est obligatoire à la dose de 0.1 Mg/L de chlore dissous dit "résiduel".

Quelque soit le traitement nécessité par l'eau, l'eau distribuée doit être à 0.1 Mg/l de chlore résiduel en tout point du réseau.

Cette valeur est une obligation légale qui doit être scrupuleusement observée pour garantir la potabilité.

Le chlore réagit avec la matière organique en produisant des chloramines qui participent largement à l'odeur dite "d'eau de javel".

Les chloramines ont également un pouvoir désinfectant et participent ainsi au "chlore total".

Voir les sites spécialisés pour plus d'information.

retour index_FAQ

DPD (diéthyl-paraphénylène diamine) /089

C'est un réactif qui prend une couleur rose en présence de chlore dans l'eau. La mesure s'effectue par colorimétrie dans une petite éprouvette, soit avec des disques étalons soit par mesureurs numériques.

Ces appareils sont peu fiables et racontent parfois des inepties …Il est bon d'avoir toujours un œil exercé à la couleur pour savoir si c'est possible ou non…

La présentation du DPD est faite en sachets ou en pastilles. Chaque conditionnement a ses avantages et inconvénients. La pastille est calibrée et va en totalité dans l'éprouvette. Elle a l'inconvénient de se dissoudre difficilement et il faut un petit broyeur manuel pour y arriver.

La poudre en sachet a rigoureusement avantages et inconvénients croisés !

Ces mesures sont obligatoirement réalisées immédiatement sur les lieux de prélèvement.

retour index_FAQ

Amiante et fibro-ciment /090

Avant l'interdiction le l'amiante, des canalisations d'eau potable ont été fabriquées en amiante ciment ou plus communément appelé "fibro-ciment".

Contrairement à ce que pense tout un chacun, ce sont d'excellentes canalisations pour lesquelles la santé des consommateurs n'est en aucun cas en cause. En effet les fibres d'amiante ne sont cancérigènes que par voie aérienne. L'absorption ne présente aucun inconvénient.

Cependant ces conduites présentent de graves inconvénients pour le personnel de maintenance appelé à les tronçonner.

Le chantier doit alors être balisé et les opérations doivent être réalisées sous projection d'eau par une seule personne, (de préférence à la main). La personne doit être équipée d'un masque spécifique amiante. Les badauds doivent être invités à circuler.

retour index_FAQ

ZAG Raccord /091

Le raccord ZAG est un raccord destiné au désenfumage des locaux. Il est accessible depuis l'extérieur des locaux. Les pompiers l'utilisent.

retour index_FAQ

COUVERTURE /092

C'est la couche de terre ou de remblai situé au dessus de la génératrice supérieure d'un tuyau ou d'une canalisation. C'est donc légèrement différent de la profondeur et prend tout son sens avec les canalisations de grande section.

retour index_FAQ

 

________________________________________________

Commentaires à faire ci-dessous

retour index_FAQ